Inès Le Buhan

MAX, l'application pour étudiants étrangers

Projet scolaire de groupe dans le cadre du cours Design, ergonomie et innovation de la maîtrise en design d'interaction à l'Université Laval.

1- Problématique

Les étudiants étrangers se sentent abandonnés dans le processus d’échange à l’étranger et n’ont pas les outilsnécessaires pour s’intégrer sur un nouveau campus. 

2- Objectifs

  •  Faire le portrait de la solitude chez les étudiants étrangers et des outils disponibles
  •  Guider les étudiants étrangers dans leurs démarches et leur intégration
  • Proposer une solution adaptée à leurs besoins perpétuels et ponctuels
  • Agir de manière préventive et non corrective 

3- Mise en contexte

À Québec, 45 000 étudiants étrangers viennent chaque année et ils ne parviennent pas toujours à s’adapter àleur nouvel environnement. Les causes sont multiples : la perte de repères, le changement brutal des habitudes,la perte d’un confort, le rejet de l’autre (qu’il soit réel ou seulement perçu). La peur d’être seul crée alors de l’anxiété, et ils tombent dans un cercle vicieux dont il est difficile de s’extirper. Parfois, la réalité est bien différente des attentes, et les étudiants ne parviennent pas toujours à s’adapter à leur nouvel environnement. 

4- Démarche

Exploration du terrain :

  • Entrevues semi-dirigées avec étudiants présentement et anciennement en échange
  • Questionnaire court distribué via les réseaux sociaux et le Bureau de la vie étudiante (BVE) 

Analyse et schématisation :

Tests utilisateurs :

Utilité :

  • Notifications pour documents officiels et desfun facts
  • Pertinence des rubriques

Adaptabilité :

  • Compréhension de l’icône d’avion
  • Stress créé par la barre d’avancement
  • Connotation du castor

5- Solution

Cliquez ici pour visionner la vidéo de présentation de l'application.

Using Format